le MRC propose son grand projet pour relancer le BTP

Aujourd’hui notre BTP est en crise.


Ce sont des milliers de personnes qui sont menacées par le ralentissement économique.Les projets comme le médipôle donnent certes du travail à certaines grandes entreprises spécialisées, mais la récession sur le logement frappe les sociétés de construction traditionnelle et l'ensemble des artisans qui travaillent avec elles.


La baisse d’activité sur les promotions immobilières est avérée sur Nouméa à cause du manque de foncier. Hors de Nouméa nous avons une offre de lotissements, surtout à Paita, mais les problèmes de transport constituent un frein considérable.

L’emploi est trop concentré sur la presqu’ile de Nouméa, où on trouve 90% des sièges sociaux et quasiment toutes les administrations.60.000 véhicules circulent chaque jour entre le Grand Nouméa et le centre-villeCela crée une situation de blocage du marché immobilier : l’offre se raréfie à Nouméa et les gens hésitent à acheter ailleurs.


Cette situation est absurde et inacceptable : d’un côté il y a des entreprises qui ont besoin de travailler, et de l’autre côté une demande de logement qui n’est pas satisfaite.
Pour relancer le bâtiment et répondre à la demande de logements il nous faut un grand projet urbain soutenu par la puissance publique.


Nous avons proposé dès avril 2013 que soit lancé un grand projet visant à délocaliser des administrations hors de Nouméa sur l’axe Dumbéa-Paita.

 

Il faut amener les emplois vers les habitants et pas l’inverse.

 

Nous proposons de déplacer dans un délai de deux ans des administrations vers la zone Dumbéa-Paita afin de créer un appel d’activités et une meilleure rentabilisation de l’espace disponible. 

 

La présence d’emplois administratifs entrainera la création de commerces et de servicesDe cette façon nous permettront à des milliers de personnes de retrouver une qualité de vie en réduisant les délais de transport.

 

Cette mesure aura aussi pour résultat de rééquilibrer l’offre et la demande en matière de logements en valorisant la périphérie de Nouméa. Non seulement nous redonnerons du travail au BTP mais plus d’offre veut dire moins de spéculation sur les prix et le retour à un marché sain, avec des prix plus accessibles pour ceux qui aujourd’hui ne peuvent pas s’acheter un logement

Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    Kisha Schwein (mercredi, 01 février 2017 14:40)


    Hi there! This blog post couldn't be written much better! Reading through this article reminds me of my previous roommate! He always kept talking about this. I am going to send this information to him. Fairly certain he'll have a good read. Many thanks for sharing!

  • #2

    Pamula Casado (jeudi, 02 février 2017 11:38)


    I don't know whether it's just me or if perhaps everybody else encountering problems with your website. It appears as if some of the written text within your content are running off the screen. Can somebody else please provide feedback and let me know if this is happening to them as well? This could be a issue with my internet browser because I've had this happen previously. Kudos

Retrouvez nous sur Facebook

Budget 2017 : La facture de Deux de Gouvernement Germain

Mise au point : Oui au Forum des Iles du Pacifique, Non au Fer de Lance

Congrès 22 Juin 2016

JT du 18 février 2016

Interview Océane 15 septembre 2015

Interview Océane 3 avril 2015

JT du 9 novembre 2014

Réponse à Roch Wamytan au Congrès 28 septembre 2014

Interview Océane 10 septembre 2014

Interview RRB du 06 novembre 2013

Interview sur Koodji

Emission Parler Vrai sur la Sécurité

Intervention au journal de Radio Océane du 15 août 2013

interview au JT du 19 mai 2013

Nos engagements contre la vie chère

Nos engagements pour la moralisation et la transparence

Nos engagements pour la sécurité

Les enjeux de 2014