Le procès de la 3G : une leçon politique pour l'avenir institutionnel et les transferts de compétences de la Nouvelle-Calédonie

Le procès de la 3G qui met en évidence les mauvais pratiques de la classe politique locale avec l'ombre de l'affairisme et de la corruption nous envoie un message clair.

 

Ce procès a été possible parce que les médias ont librement dévoilé l'affaire. Il est possible parce qu'une Justice d'Etat, indépendante et dont l'autorité est reconnue, peut exercer sa mission librement.

 

 

Si les médias publics locaux avaient été sous la coupe du Gouvernement local, comme cela est optionnel avec les transferts de l'article 27, cette affaire aurait été étouffée car les journalistes auraient été menacés et démissionnés.

 

Si la Justice locale avait été détachée des compétences régaliennes et calédonisée, ce procès n'aurait jamais eu lieu car les juges auraient subi des pressions personnelles.

 

 

Si nous voulons échapper à la République bananière en Nouvelle-Calédonie, nous devons refuser que soient transférés les médias publics et la Justice.


*****



Toute l'information sur les compétences régaliennes mise en ligne par l'ETAT sur son site.



Pour information, la présentation faite par Calédonie Ensemble à l'UNC est largement un copier coller des documents sur les compétences régaliennes que l'Etat a mis en ligne sur son site local.

Vous pouvez trouver exactement les mêmes informations (sans le logo CE) ici :


http://www.nouvelle-caledonie.gouv.fr/site/La-Nouvelle-Caledonie/Avenir-Institutionnel-de-la-Nouvelle-Caledonie


Le document sur la Justice est particulièrement orienté puisqu'il dit qu'en cas de maintien dans la France, il faudrait quand même transférer la justice, ce qui est une opinion, pas un fait.

Les autres présentations sont plus neutres car présentant des options possibles.


Quoi qu'il en soit les Calédoniens ne doivent pas oublier que les compétences régaliennes sont un bloc cohérent en termes de compétence de l'Etat. Toute cession de l'une ou l'autre de ces compétences sort la Nouvelle-Calédonie du cadre de la République Française.


Le saucissonnage de ces compétences s'apparente pour le MRC à un "Largage éclairé."





Écrire commentaire

Commentaires: 0

Retrouvez nous sur Facebook

Budget 2017 : La facture de Deux de Gouvernement Germain

Mise au point : Oui au Forum des Iles du Pacifique, Non au Fer de Lance

Congrès 22 Juin 2016

JT du 18 février 2016

Interview Océane 15 septembre 2015

Interview Océane 3 avril 2015

JT du 9 novembre 2014

Réponse à Roch Wamytan au Congrès 28 septembre 2014

Interview Océane 10 septembre 2014

Interview RRB du 06 novembre 2013

Interview sur Koodji

Emission Parler Vrai sur la Sécurité

Intervention au journal de Radio Océane du 15 août 2013

interview au JT du 19 mai 2013

Nos engagements contre la vie chère

Nos engagements pour la moralisation et la transparence

Nos engagements pour la sécurité

Les enjeux de 2014